Le Petit Rhinolophe (Rhinolophus Hipposideros)


http://corse.n2000.fr/sites/corse.n2000.fr/files/images/page/petit_rhinolophe.jpg

Description et situation en Corse

Le Petit Rhinolophe est la plus petite chauve-souris européennes. Au regard de sa taille, il est difficilement confondu avec les autres Rhinolophes. En hibernation, il se suspend dans le vide et s'enveloppe dans ses ailes ressemblant ainsi à un "petit sac noir pendu".
C'est une espèce courante en Corse avec plus de 200 gîtes de reproduction connus rassemblant plus de 8000 individus.

Caractéristiques et activité

Suspendu au plafond, le Petit Rhinolophe hiberne d'octobre à avril, isolément ou de façon à ne jamais entrer en contact avec ses congénères. Animal nocturne, l'activité générale s'étend du crépuscule tardif au début de l'aube. Les distances parcourues entre le gîte et le site de chasse dépassent fréquemment les 5 kms en Corse, pouvant aller jusqu'à 8 kms. Contrairement aux observations faites en Europe, l'espèce n'est pas forestière sur l'île.
Le vol est rapide, papillonnant lors du déplacement. Il peut être plus lent, plané et entrecoupé de brusques demi-tours lors de la chasse. Pour se déplacer, l'espèce évite généralement les espaces ouverts et cherche la proximité immédiate de murs ou alignement d'arbres.
Lors de la reproduction, les femelles forment des colonies et le Petit Rhinolophe peut cohabiter avec d'autres espèces toutefois sans jamais se mélanger. De mi-juin à mi-juillet, 20 à 60% des femelles donnent naissance à un seul jeune.

Menaces potentielles et propositions de gestion

Plusieurs menaces pèsent sur l'espèce telles que le dérangement des colonies et la disparition des gîtes, l'augmentation de la fréquentation humaine dans les milieux sous-terrains ainsi que la fermeture de ces derniers.  Au niveau des habitats, l'assèchement des zones humides et la modification des paysages peuvent entraîner des dégradations importantes.
Pour palier à cela, il s'agit de maintenir un paysage et agriculture favorables à l'espèce ainsi que la protection des gîtes de reproduction.